Sommet des BRICS

- Jul 31, 2018-

Le mécanisme BRICS doit sa naissance et sa croissance à l'évolution de l'économie mondiale et du paysage international. Au cours de la première décennie, la coopération entre les BRICS a été lancée et a porté ses fruits. Nos cinq pays BRICS, guidés par l'esprit d'ouverture, d'inclusion et de coopération gagnant-gagnant du BRICS, avons approfondi notre coopération, renforcé notre solidarité et notre confiance mutuelle, amélioré la vie de nos peuples et resserré encore davantage nos liens d'intérêts et notre amitié. En effet, notre coopération a beaucoup contribué à la reprise et à la croissance économiques mondiales.


La prochaine décennie sera une année cruciale dans laquelle de nouveaux moteurs de la croissance mondiale remplaceront les anciens, verront des changements plus rapides dans le paysage international et un alignement international des forces et une profonde refonte du système de gouvernance mondiale. Nous, les pays BRICS, devrions nous tenir au courant de la tendance historique, saisir les opportunités de développement, relever ensemble les défis et jouer un rôle constructif dans la construction d’un nouveau type de relations internationales et d’une communauté ayant un avenir commun pour l’humanité.


Nous, les pays BRICS, devons bien saisir la tendance de notre temps, approfondir notre partenariat stratégique et consolider notre cadre de coopération fondé sur la coopération économique, politique et de sécurité et les échanges entre les peuples. De cette manière, nous pourrons concrétiser notre vision d’une deuxième "décennie d’année".


Premièrement, nous devons libérer l’énorme potentiel de notre coopération économique. Nous devons renforcer la coopération dans les domaines du commerce, de l’investissement, de l’économie, des finances et de la connectivité pour rendre ce gâteau encore plus grand. Nous devons préserver le régime commercial multilatéral fondé sur des règles, promouvoir la libéralisation et la facilitation du commerce et de l'investissement, et rejeter le protectionnisme sur le champ. Il est important que nous poursuivions le développement axé sur l'innovation et bâtissions un partenariat sur une nouvelle révolution industrielle afin de renforcer la coordination des politiques macroéconomiques et de trouver davantage de complémentarités dans nos stratégies de développement. Nous espérons ainsi renforcer la compétitivité des pays BRICS, mais également des autres marchés émergents et des pays en développement.


Deuxièmement, nous devons préserver la paix et la sécurité mondiales. Nous devons rester attachés au multilatéralisme et aux objectifs et principes de la Charte des Nations Unies. Nous devrions appeler toutes les parties à respecter le droit international et les normes fondamentales régissant les relations internationales et à régler les différends par le dialogue et les différends par la consultation. Nous pouvons travailler ensemble pour un nouveau type de relations internationales caractérisé par le respect mutuel, l'égalité, la justice et une coopération gagnant-gagnant.


Troisièmement, nous devons développer les échanges entre les peuples. Nous devrions viser une plus grande connectivité entre les peuples et un soutien plus populaire de la coopération BRICS par le biais d’échanges approfondis dans des domaines culturels et autres, et renforcer encore la compréhension mutuelle et l’amitié traditionnelle entre nos peuples.


Quatrièmement, nous devons créer un réseau de partenariats plus étroits. Nous pourrions explorer la coopération "BRICS Plus" au sein des Nations Unies, du G20 et d'autres cadres pour faire avancer les intérêts communs et renforcer l'espace de développement des marchés émergents et des pays en développement, contribuant ainsi davantage à la paix et au développement mondiaux par le biais de partenariats plus larges.